GNL, les nouvelles routes du gaz naturel

Disponible en abondance, le gaz naturel émet deux fois moins de CO2 que le charbon dans la génération d’électricité1. C’est une énergie d’avenir pour répondre à une demande mondiale croissante ainsi qu’aux impératifs de la lutte contre le réchauffement climatique. Le gaz naturel peut être liquéfié, ce qui lui donne un atout supplémentaire : une flexibilité hors pair dans son acheminement. Pionnier dans ce domaine, impliqué sur l’ensemble de la chaîne gazière, Total mise sur le gaz naturel liquéfié (GNL) pour fournir de l’énergie partout où l’on en a besoin.

  • cental_prrof_gaz_1_FR_BE

    Usine de liquéfaction de Qatargas à Ras Laffan Industrial City au Qatar.

  • central_proof_gnl_3_FR-BE

    Livraison de GNL dans un terminal de regazéification au Japon.

  • central_proof_gnl_4_FR-BE

    Darwin, Australie - Le projet Ichthys LNG, d’une capacité de production de 8,9 millions tonnes/an de GNL, devrait démarrer fin 2017.

  • central_proof_gnl_FR-BE

    Terminal de regazéification de South Hook, le plus grand d’Europe, situé à Milford Haven, au pays de Galles, Royaume Uni.

  • central_proof_gnl_2_FR-BE

    Total développe une flotte de 15 méthaniers brise glace dans le cadre du projet Yamal LNG. Le tout premier portera le nom de « Christophe de Margerie ».

  • central_activity_ep_4_fr_BE

    Les femmes et les hommes de Total innovent pour rendre le GNL encore plus accessible. Par exemple, les équipes développent en Côte d’Ivoire et au Pakistan un projet de FSRU (terminal flottant de stockage et regazéification).

Suivant Prev
  • cental_prrof_gaz_1_FR_BE
  • central_proof_gnl_3_FR-BE
  • central_proof_gnl_4_FR-BE
  • central_proof_gnl_FR-BE
  • central_proof_gnl_2_FR-BE
  • central_activity_ep_4_fr_BE

Total, pionnier et acteur majeur du GNL

Le GNL offre tous les avantages du gaz naturel, en s’affranchissant des limites des réseaux de gazoducs. Grâce aux procédés de liquéfaction/regazéification, le gaz peut être transporté par bateaux sur de très longues distances. Il est ainsi possible de livrer cette énergie là où on en a besoin dans le monde sans être tributaire d’une infrastructure figée, complexe en maintenance et plus coûteuse dans son développement.

Le GNL représente aujourd’hui un tiers de la production gazière de Total. Nous sommes parmi les plus importants acteurs mondiaux du gaz et du GNL et faisons figure de pionnier après avoir contribué à lancer, dès les années 70, des usines de liquéfaction en Asie ou au Moyen-Orient. Nous sommes aujourd’hui présents sur l’ensemble de la chaîne de valeur avec des participations dans 11 usines de liquéfaction au Moyen-Orient, en Asie, en Europe et en Afrique, ainsi que dans 5 terminaux de regazéification en Inde et en Europe. Par exemple, nous avons inauguré en 2009 le plus grand terminal de regazéification d’Europe à South Hook (Royaume Uni) pour une capacité de traitement de 15 millions de tonnes de GNL par an.

D’autres projets sont en cours de déploiement, notamment pour installer des unités flottantes de stockage et de regazéification (FSRU2) en Côte d’Ivoire et au Pakistan.

Innover pour répondre à une demande croissante

Le potentiel de croissance du GNL est considérable car il permet de satisfaire un marché du gaz naturel plus global. Alors que la demande de celui-ci augmentera de 2% par an sur la période 2020-2025, nous estimons que celle du GNL devrait être deux fois plus rapide. Dans ce contexte de marché très prometteur, nous relevons de véritables défis technologiques et humains pour nous permettre de tirer le meilleur parti des champs gaziers.

À titre d’exemple, au Nord de la Russie, l’usine de liquéfaction de Yamal LNG, en cours de construction, est située sur les bords de l’Ob, fleuve pris par les glaces huit mois par an avec des températures qui peuvent chuter jusqu’à -50°C. Pour garantir l’accès au site et l’acheminement du GNL, les équipes développent progressivement une flotte de 15 méthaniers brise-glace : une première dans ce domaine. Véritables concentrés de technologie, ils permettent d’assurer efficacement le transport de grandes quantités de GNL pendant toute l’année et sans assistance de brise-glace. 

L’innovation est aussi une façon de réduire notre empreinte environnementale. Ainsi, pour assurer les enlèvements de GNL au départ d’Australie, des États-Unis ou d’autres points de production, nous avons fait construire deux méthaniers. Leur particularité : une partie du GNL transporté alimentera leurs moteurs. Nous optimisons ainsi les opérations de transport vers les pays consommateurs de GNL tout en réduisant fortement les émissions de CO2 lors de son acheminement.

 

1 Rapport CIRAIG : “GHG Emissions Related To The Life Cycle Of Natural Gas And Coal In Different Geographical Contexts” – Juin 2016

2 Floating Storage and Regasification Unit

Partager ce projet

POUR EN SAVOIR PLUS

Dossier total.com

GNL, nous investissons dans une énergie d'avenir

En savoir plus

Site expert EP

Découvrez en plus sur notre expertise dans le GNL

En savoir plus

Sur ce site

La moins émissive des énergies: le gaz naturel

En savoir plus